La Belgique est-elle le pays le plus atteint par le covid-19 ou tout simplement le plus honnête?

La Belgique est-elle le pays le plus atteint par le covid-19 ou tout simplement le plus honnête?

La Belgique, avec seulement 11,5 million d’habitants, est considérée comme une catastrophe sanitaire incomparable.

Sur la plupart des graphiques mondiaux, elle est citée comme ayant le plus grand nombre de morts par habitant en Europe et parmi les plus élevés au monde (Schultz, 2020). Environ 815 personnes sont décédées en Belgique pour 1 million d’habitants (Shields, 2020). Comme de nombreux pays dans le monde, la Belgique est touchée par la pandémie causée par le virus covid-19. Le pays compte le 8 juin 2020 plus de 50,000 cas d’infection et 9,000 décès (ABC, Reuters, 2020). Cela contraste considérablement avec ses États membres voisins de l’UE ; par exemple, 580 décédés en Espagne, 565 en Grande-Bretagne, 551 en Italie et 440 en France.

Le professeur et virologue Belge, Steven Van Gucht, responsable des maladies virales à l’institut national de la santé « Sciensano » explique que la principale raison pour cette disparité entre les taux de mortalité entre les pays provient d’une méthode de comptage différente qu’ailleurs (numerama, 2020). Contrairement à d’autres pays, le nombre officiel de décès en Belgique comprend des milliers de décès dans des maisons de soins où covid-19 n’était pas seulement la cause confirmée, mais aussi le suspect. Certains autres gouvernements ne comptent que les décès à l’hôpital dans leurs chiffres officiels et presque tous les pays d’Europe n’incluent que les victimes des hôpitaux et des maisons de soins qui ont été testées positives pour la maladie (Shields, 2020).

En d’autres termes, la Belgique enregistre les décès de coronavirus différemment. Pour la plupart des pays, le nombre de décès de covid-19 est calculé à partir des patients hospitalisés qui ont été testé positifs pour au covid-19. La Belgique est allée plus loin pour inclure également la mort de personnes non hospitalisées soupçonnées d’être atteinte du virus (ABC, Reuters, 2020). Steven van Gucht a laissé entendre que la comparaison de la Belgique à d’autres pays comme les États-Unis avec seulement des statistiques n’était pas juste : « Nous ne prenons pas en compte non seulement les cas hospitaliers mais aussi les cas qui surviennent dans la communauté, par exemple dans les maisons de repos » (ABC, Reuters, 2020). De plus, dans un récent entretien avec Deutsche Welle (DW), il a décrit le taux élevé de ces chiffres comme une « transparence radicale comptant même les cas suspects de covid-19 dans le bilan national des morts, indépendamment du fait que la personne décédée a été testée ». Il n’existe actuellement aucune norme internationale pour décider qui est décédé du covid-19 et qui est décédé d’autres causes. Cela a conduit les pays à dénombrer les personnes décédées de différentes manières (Schultz, 2020).

References

ABC, Reuter 2020, Belgium appears to have the highest coronavirus morality rate in the world. Here’s why, viewed 24 June 2020, accessed: <https://www.abc.net.au/news/2020-05-18/why-belgium-has-a-high-number-of-coronavirus-deaths/12259032>.

Deutsche Welle 2020, Belgium’s coronavirus (over) counting controversy, viewed 25 June 2020, accessed: < https://www.dw.com/en/belgiums-coronavirus-overcounting-controversy/a-53660975>.

Numerama 2020, Coronavirus: pourquoi le taux de mortalité en Belgique est le plus élevé au monde, viewed 25 June 2020, accessed: <https://www.numerama.com/sciences/628850-coronavirus-pourquoi-le-taux-de-mortalite-en-belgique-est-le-plus-eleve-au-monde.html>

Schultz, T. 2020, Belgium’s coronavirus (over) counting controversy, DW, viewed 25 June 2020, accessed: <https://www.dw.com/en/belgiums-coronavirus-overcounting-controversy/a-53660975>.

Shields, B. 2020, Is Belgium the world’s deadliest COVID-19 country or just the most honest? Viewed 23 June 2020, accessed: < https://www.smh.com.au/world/europe/is-belgium-the-world-s-deadliest-covid-19-country-or-just-the-most-honest-20200522-p54voq.html>.

26 June 2020

Share

26 June 2020

Share

Related News

Subscribe to RMIT NewsSubscribe
aboriginal flag
torres strait flag

Acknowledgement of Country

RMIT University acknowledges the people of the Woi wurrung and Boon wurrung language groups of the eastern Kulin Nation on whose unceded lands we conduct the business of the University. RMIT University respectfully acknowledges their Ancestors and Elders, past and present. RMIT also acknowledges the Traditional Custodians and their Ancestors of the lands and waters across Australia where we conduct our business. - Artwork created by Louisa Bloomer